Faire sa vie à la main, c’est sentir et canaliser notre source de vie en osant suivre nos élans les plus fondamentaux et en les manifestant dans le monde. Nous devenons ainsi cocréateur avec la vie, dansant avec ce qu’elle nous présente tout en ouvrant notre chemin un pas à la fois, sans savoir forcément où nous aboutirons. Ce n’est pas nécessairement un chemin facile, parce qu’il n’y a rien de tracé à l’avance. Comme le dit si bien Antonio Machado : « Marcheur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en avançant. En avançant, se fait le chemin. Et ce n’est qu’en se retournant, que l’on voit le sentier que plus jamais on n’aura à parcourir ».

Il n’y a donc pas de recette miracle ni de formule toute simple à appliquer. (…)

Tant que vous êtes en vie, l’énergie créatrice que vous portez est abondante et disponible. Il n’y a personne qui n’est pas, dans son essence, créateur. Sachez cependant que si vous choisissez de vous engager sur le chemin de « la vie faite à la main », vous serez souvent à contresens des courants sociaux actuels. Vous serez ralenti par toutes sortes d’obstacles et confronté à vos propres dragons. La marche à suivre ne sera pas toujours claire et vous aurez parfois envie de rebrousser chemin quand vous réaliserez les difficultés inhérentes à ce parcours. Il vous faudra parfois bien du courage ou de la détermination pour rester aligné sur ce qui vous appelle. Mais croyez moi, cela en vaut la peine. Il n’y a rien de plus satisfaisant que d’être en contact avec la source de vie et de création et de laisser jaillir son flot coloré sur le monde. La vie faite à la main n’a pas de prix.

En résumé, ce que j’espère vous transmettre ce sont des façons concrètes d’aligner votre vie sur cette énergie créatrice que vous portez et qui cherche à manifester de façon tangible votre nature véritable. J’aimerais que ce livre soit une inspiration à vivre selon les appels de votre cœur et de votre âme et non selon des modèles prescrits de l’extérieur. Que mes propos soient une incitation à sortir de votre coquille, à ne plus avoir peur d’être qui vous êtes afin de pouvoir, en quelque sorte, vous mettre au monde. Si votre âme se languit du désir d’émerger dans le tissu vivant de votre vie, suivez sans hésitation ses appels, vous serez nourri profondément et toute la communauté en bénéficiera.

 

Anne-Marie JOBIN – La Vie Faite a la Main

 

J’aimerais que ce blog, et mon énergie, soit « une invitation à vivre selon les appels de votre cœur et de votre âme, et non selon des modèles prescrits de l’extérieur. »

Et quelquechose me dit que si vous venez de lire ces lignes, c’est que l’appel devient de plus en plus pressant. J’aurais un grand plaisir à vous lire si vous désirez partager en quoi cela résonne pour vous !

Merci de votre passage dans cet espace